Coquille du Nord

La coquille, dite aussi cougnolle ou cougnou en Belgique, est une brioche que l'on déguste avant les fêtes de Noël. Cette tradition vient du Nord de la France et existe aussi en Belgique, ainsi que dans plusieurs pays d'Europe. Cette coquille était distribuée à l'école avec une orange... elle représente vraiment de joyeux souvenirs.

Ingrédients :

- 1 cube de levure de boulangerie
- 1/2 l d'eau
- 1 pincée de sel
- 1 kg de farine
- 3 oeufs + 1 jaune
- 125 g de beurre
- 50 g de sucre en poudre (facultatif)
Pour la décoration :
- 1 bonne poignée de sucre perlé
- 1 bonne poignée de raisins secs

Recette :

1/ Diluer le cube de levure dans de l'eau tiède. Ajouter une grosse pincée de sel et de la farine. Le mélange doit rester liquide. Le laisser "fermenter" à l'abri sous un torchon, plusieurs heures ou même toute la nuit.

2/ Ajouter les oeufs battus et 1/2 plaque de beurre ramolli, puis la farine. Travailler la pâte à la main jusqu'à ce qu'elle soit lisse et ne colle plus aux doigts. Laisser reposer 3 heures, sous un torchon.

3/ Retravailler la pâte nature, ou ajouter le sucre perlé ou les raisins secs, et faire le modelage. Disposer les coquilles sur la plaque farinée et recouvrir d'un torchon. Attendre environ 1/2 heure avant de badigeonner la surface avec un peu de jaune d'oeuf battu.
Enfourner à four chaud, thermostat 200°C, pendant 25 minutes. Il faut surveiller la cuisson.

Pour finir ... Cette coquille se déguste avec du beurre et un bol de chocolat chaud.

Commentaires

Yamo' a dit…
Salut,
Si ce site blogger tombe en marche...

Merci beaucoup!

Les Coquilles qu'on trouve sont souvent soient chères soient très banales.

--
Stéphane
Ne pas répondre sur mon mail google ou soyez très patient :)
stephane.gregoire@mhuu.org
Nico a dit…
Pour moi, la coquille est synonyme de Saint-Martin.

C'est une tradition de la flandre maritime issue de la légende de Saint-Martin.

D'après wikipédia (et c'est cette version que je connais) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_de_Tours#La_F.C3.AAte_de_la_Saint-Martin_en_Flandre

On fête en Flandre, la Saint-Martin le soir du 10 novembre (ainsi que le soir du 11 novembre avant la Seconde Guerre mondiale).

Selon la légende, en effet, saint Martin portant la bonne parole sur les côtes flamandes, aurait perdu son âne parti brouter ailleurs, alors qu'il tentait d'évangéliser les pêcheurs d'un petit village, futur Dunkerque. À la nuit tombée, les enfants du pays se mettant à sa recherche, avec force lanternes, l'ont retrouvé dans les dunes, en train de manger des chardons et des oyats.

Pour les remercier, saint Martin a transformé toutes les petites crottes de l'âne en brioches à la forme particulière, que l'on appelle folard (Voolaeren, en flamand), ou craquandoules.

Les enfants chantent en Flandre française, cette chanson, le soir de la Saint-Martin :

« Saint Martin
Boit du vin
Dans la rue des Capucins
Il a bu la goutte
Il a pas payé
On l'a mis à la porte avec un
Coup d'balai »
en défilant dans la rue, avec une lanterne en forme de tête, creusée dans une betterave à sucre. Après le défilé, on leur donne un folard et une orange, et le concours de la plus belle lanterne est organisé.

Cette façon de fêter la Saint-Martin montre bien qu'on a cherché à christianiser des usages anciens liés à la fête païenne de Samain qui survit sous le nom d'Halloween aux États-Unis. À la différence de Samain-Halloween qui est une fête de la nuit et de la mort, la Saint-Martin est la fête de la vie et de la lumière.

Une tradition similaire existe aussi en Alsace et en Allemagne dans le Pays de Bade ainsi qu'aux Pays-Bas.

Bien que d'inspiration chrétienne, la Saint-Martin en Flandre est une fête profane qui, comme Noël, est fêtée dans les écoles laïques.
Julia a dit…
Réponse à Nico : En effet c'est aussi un petit pain utilisé pour la tradition de la Saint Martin à Dunkerque (qui a bercé mon enfance...). Merci pour ces précisions.
Je ferai un article sur ce sujet un jour ou l'autre...

Posts les plus consultés de ce blog

Les associations d'aide aux animaux dans le Nord (59)

La légende de Saint Martin

La galette beurrée