L'Artois

L'Artois est une province historique de la France de l'Ancien Régime, ayant pour capitale Arras, et qui forme aujourd'hui la plus grande partie du Pas-de-Calais.

Histoire

Les contours de l'Artois ont varié au cours des siècles, en fonction des aléas de l'histoire et des rattachements ou séparations d'avec les comtés voisins, comté de Boulogne, comté de Flandre, etc.

L'artois correspond à peu près le pays de la tribu celte des Atrebates, dont la capitale Nemetocenna est devenue Arras. Compris par les Romains dans la province romaine de 2e Belgique, ce pays fut conquis au Ve siècle par les Francs et donné en 863 par Charles le Chauve à Judith, sa fille, qui épousa Baudouin Bras de Fer, comte de Flandre.

Après avoir été longtemps possédé par les comtes de Flandre, sous la suzeraineté de la France, il fut réuni à la couronne par Philippe-Auguste en 1180, et donné en 1237, avec titre de comté, par saint Louis à Robert, son frère puîné : voir Comté d'Artois.

Après avoir appartenu aux duc de Bourgogne, l'Artois passa par héritage aux Habsbourg d'Espagne et fut rattaché définitivement à la France après la guerre de Trente Ans, en 1659 aux termes du traité des Pyrénées.

Artois actuel

Dans son sens moderne, l'Artois correspond au territoire défini par les différents pôles de l'Université du même nom, créée en 1992 dont le siège est situé à Arras :

* Arras (sciences humaines, arts, lettres et langues),
* Béthune (sciences économiques et gestion, sciences appliquées, ingénierie et technologie),
* Douai (Droit et science politique),
* Lens (science, technologie et tertiaire),
* Liévin (STAPS: sciences et techniques des activités physiques et sportives).

Pendant plus d'un siècle, la vie en Artois a été tournée vers l'exploitation du charbon. Il en reste des terrils, des chevalets et des musées.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les associations d'aide aux animaux dans le Nord (59)

La légende de Saint Martin

La galette beurrée