Histoire du Nord-Pas de Calais: La Pax Romana

Aux temps gallo-romains (IIème sièce après Jésus-Christ), la région est englobée dans le vaste ensemble appelé Belgique et divisée en cités. Tarvanna (aujourd'hui Thérouanne) fut la capitale des Morins, Bagacum (aujourd'hui Bavay) fut la capitale des Nerviens, et Nemetacum (aujourd'hui Arras) qui était déjà occupée par les gaulois fut la capitale des Atrébates ; ces trois villes sont des créations romaines (Arras fut alors considéré comme étant une ville).

Le tracé des routes romaines est si important qu'il marque encore certaines de nos infrastructures (les Chaussées Brunehaut). Les grands axes vont vers :
- le littoral, Boulogne-sur-Mer (Gesoriacum ou Bononia selon les époques), port important pour aller vers la Bretagne romaine.
- l'Est (le Rhin) et l'Italie.

La vie y reste essentiellement rurale, axée sur deux ressources principales que sont le blé et la laine. Si la christianisation est fragile, le latin élimine progressivement le celtique, sauf à l'extrême nord. La prospérité se traduit par un développement démographique important, même si la hantise des invasions reste très présente et freine la vie économique.

Source du texte : www.wikipedia.org
Carte : http://www.collegeahuntsic.qc.ca/

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les associations d'aide aux animaux dans le Nord (59)

La légende de Saint Martin

La galette beurrée