Saint-Omer


PRESENTATION

La ville de Saint-Omer (Pas-de-Calais), fait partie du Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale, et en est d'ailleurs la commune la plus peuplée, avec ses 15 000 habitants. Si la commune offre de nombreux commerces, loisirs et services, elle est fortement dépendante d'Arques et notamment de sa cristallerie Arc International, deuxième employeur privé régional. C'est également une ville d'art et d'histoire au passé riche, ayant laissé de nombreux vestiges.

La vie économique de Saint-Omer et de ses alentours s'est développée autour de l'eau. L'aménagement du marais audomarois a permis le développement d'activités d'élevage et de maraîchage importantes (culture du chou-fleur) ; c'est devenu aujourd'hui un pôle touristique remarquable. Il y a également une activité fluviale autour de l'Aa et du canal de Neufossé avec un port fluvial que gère la Chambre de commerce et d'industrie. Saint-Omer accueille aussi une brasserie qui produit la bière de Saint-Omer.

MONUMENTS ET LIEUX TOURISTIQUES



La cathédrale Notre-Dame. Modeste chapelle à l'origine (viie siècle), elle fut agrandie pour devenir collégiale entre le xiiie et le xvie siècle. Elle devient ensuite cathédrale en 1561, après la destruction de Thérouanne par Charles Quint. Elle abrite le cénotaphe de saint Omer, un tableau de Rubens représentant la descente de Croix, et aussi la châsse de saint Erkembode.
La Gare de Saint-Omer.
L'église Saint-Denis. Église gothique du xiiie siècle, elle abrite plusieurs monuments funéraires dont une partie du tombeau de Guillaume Fillastre, évêque de Thérouanne, chancelier de l’ordre de la Toison d'or, mort en 1473 (et un fragment de la Céne terracotta invetriata d'Andrea della Robbia)
L'église Saint-Sépulcre, érigée en l'honneur de trois seigneurs de la région ayant participé aux croisades.
L'église de l'Immaculée Conception dans le quartier du Haut-Pont, construite en style néogothique par Charles Leroy, le célèbre architecte du XIX° de la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille à Lille et de plus d'une soixantaine d'édifices de la région.
Les ruines de l’abbaye Saint-Bertin, édifiée de 1325 à 1520 et détruite par la municipalité en 1830.
La chapelle de l’ancien collège des Jésuites, de style renaissance italienne, construite de 1615 à 1640.
L’ancien séminaire épiscopal, de style flamand (pignon à pas de moineaux), édifié de 1605 à 1625.
Le palais de justice. L'ancienne résidence épiscopale, construite de 1680 à 1684, devient palais de justice en 1795 pendant la Révolution française.
L’ancien hôpital général, construit en 1702 par Louis-Alphonse de Valbelle, évêque de Saint-Omer nommé par Louis XIV, sur les plans de Bernard Joseph de Neufville.
Le jardin public, de l'architecte Guinoiseau (xxe siècle), situé dans les fossés des fortifications de Vauban.
Le quartier du Haut-pont, ancien quartier maraîcher avec façades typiques, traversé par l'Aa canalisée.

Non loin de Saint-Omer se trouvent :

Le marais, qui se visite en bacôve (barque à fond plat utilisée pour le travail de maraîchage) ;
La Réserve naturelle nationale des étangs du Romelaëre ;
La coupole d'Helfaut ;
L'ascenseur à bateaux des Fontinettes (commune d'Arques) ;
Le blockhaus d'Éperlecques

Source: http://www.wikipedia.org

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les associations d'aide aux animaux dans le Nord (59)

La légende de Saint Martin

La galette beurrée