Nos géants et leurs fêtes reconnus par l'Unesco


Le patrimoine oral et immatériel de l'humanité est un label créé en 1989 en vue de la protection des expressions et traditions orales, de la musique, de la danse, des rituels, de la mythologie et des savoir-faire liés à l'artisanat ainsi que des espaces culturels fragilisés ou menacés par la modernité et la mondialisation.
En 2004, la Belgique et la France ont présenté un dossier transfrontalier et commun de candidature de leurs géants et de leurs fêtes au titre de chefs-d’œuvre du patrimoine oral et culturel et immatériel de l’humanité auprès de l’Unesco. À Paris, le vendredi 25 novembre 2005, ce fut la proclamation par l’Unesco des géants et dragons processionnels au titre de chefs-d’œuvre du patrimoine immatériel de l’humanité. Selon les critères définis par l’Unesco, des manifestations caractéristiques et exemplaires ont été retenues pour chaque pays : Pour la France, ce sont les géants et leurs fêtes à Douai (fêtes de Gayant) et Cassel (carnaval) ainsi que les animaux gigantesques et leurs fêtes à Tarascon (fête de la Tarasque) et Pézenas (carnaval). Pour la Belgique, ce sont les géants et leurs fêtes à Termonde (Ommegang), Malines (Ommegang), Mons (la ducasse et le combat dit « Lumeçon »), Ath (la ducasse) et Bruxelles (le Meyboom).

Les porteurs du dossier de candidature multinationale auprès de l’Unesco, sous la coordination de Jean Pierre Ducastelle, président de la Maison des Géants d’Ath sont : pour la France, l’association régionale La Ronde des Géants, pour la Belgique, la Maison des Géants d’Ath et le Vlaams Centrum voor Volkscultuur et les villes et associations des fêtes et des géants concernés en France et en Belgique.

A travers ces géants et leurs fêtes, c’est l’ensemble des manifestations gigantesques propres à chaque pays qui sont concernées. Cette proclamation en tant que chefs-d’œuvre du patrimoine culturel et immatériel de l’humanité permet une valorisation de ces fêtes populaires et leur sauvegarde. La prise de conscience de l’importance du patrimoine immatériel est un fait majeur dans le domaine de la défense et l’illustration de l’identité des peuples face à la mondialisation. Cette reconnaissance est un soutien pour toutes les associations et tous les acteurs des fêtes des géants, éléments représentatifs de notre diversité culturelle.

La proclamation a pour principaux objectifs de : 
- Sensibiliser l’opinion et la mobiliser en faveur de la reconnais-sance de la valeur du patrimoine oral et immatériel
- Évaluer et faire l’état des lieux du patrimoine oral et immatériel dans le monde.
- Encourager les pays à établir des inventaires nationaux du patri-moine oral et immatériel et à prendre des mesures légales et administratives pour le protéger.
- Promouvoir la participation des artistes traditionnels et créateurs locaux à l’identification et au renouveau du patrimoine immatériel.

Source et suite sur :
http://www.geants-carnaval.org/unesco/reconnaissance.html

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les associations d'aide aux animaux dans le Nord (59)

La légende de Saint Martin

La galette beurrée