Lille - Le pont Napoléon, l'histoire pas banale d'une reconstruction réussie



Tout proche de la citadelle de Lille, se dresse un pont d'une architecture remarquable, et dont l'histoire n'est pas banale, c'est le moindre qu'on puisse dire. 

Pour le trouver, il faut se rendre sur l'esplanade, avenue du petit paradis. Et cela vaut le coup d'oeil ! Un pont ancien, qui sent le bois neuf comme lors de sa première construction, le voyage dans le temps n'est que plus réel. 

Le Pont Napoléon en 2015


Ce pont a été construit une première fois en 1812, en l'honneur de Napoléon Ier, suite à une proposition du préfet du Nord François René Jean de Pommeroeul, Ses quatre gros piliers représentent les principales victoires de l'empereur. Des noms des batailles sont gravés sur les piliers.

Il subit quelques modifications au XIXème siècle : quelques restaurations, et l'ajout de quatre belles statues de sphinx de bronze au pied des piles en 1849 par l'architecte de la ville de Lille, Philippe Cannissié.



Durant la guerre 1914-1918, des soldats allemands effacent des noms de bataille tels que Valmy, Austerlitz, Aboukir, etc.
En octobre 1918, le pont est détruit à la dynamite, par des soldats allemands en fuite.

Reconstruit partiellement pour l'exposition internationale de 1920, le pont est à nouveau détruit par des Allemands lors de leur fuite pendant la guerre 1939-1945.

En 2014, dans le cadre de la réhabilitation globable du parc de la citadelle, le pont est reconstruit quasiment comme à l'identique. 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les associations d'aide aux animaux dans le Nord (59)

La légende de Saint Martin

La galette beurrée