Les ducasses

La ducasse est une fête traditionnelle de village, en Belgique et dans le Nord de la France. Elle trouve son origine dans les dédicaces que les croyants organisaient pour honorer leurs saints patrons.
Le mot « Ducasse » est attesté dès 1391 comme une forme dialectale de l'ancien français ducasse, dicaze (XIIe siècle). Il est emprunté au latin dedicatio qui signifie : consécration d'un temple, d'un théâtre, puis consécration d'une église.
Le mot dédicace désigne donc la consécration d'une église, d'un oratoire et par métonymie la fête annuelle commémorant cette consécration. Ducasse est la forme picarde pour fête patronale, fête publique.
Kermesse apparaît sensiblement à la même époque (1397). Il est emprunté au flamand kerkmisse (messe d'église) et désigne une fête patronale flamande, une fête de village.
Les communauté urbaines et rurales sont rattachées à une paroisse qui est la plus petite unité religieuse territoriale. Chaque paroisse a son église qui, avant d'être mise en usage, doit être solennellement dédicacée par un évêque. La cérémonie rend l'église apte à sa fonction. Elle est commémorée chaque année et pour toujours, par une fête patronale, dédicace, ou ducasse.
La dédicace se commémore annuellement par une fête dont la procession est le centre. Il s'agit de faire le « Grand tour » de la paroisse selon un itinéraire immuable, partant de l'église et y revenant. On y accompagne les reliques ou la statue du saint patron qui visite ainsi ses terres et les protège.
Chacun ayant fait ses dévotions, il est temps d'aller manger en compagnie de ses invités.
Enfin, c'est l'heure des jeux et réjouissances populaires : attractions foraines, concert, jeu de balle, tir à l'arc..., le tout souvent clôturé par un grand bal, où on chante, on danse et on boit.
Les autres ducasses peuvent être soit une fête publique communale (XIXe siècle) soit une organisation locales ou de quartiers.

Source : www.wikipedia.org

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les associations d'aide aux animaux dans le Nord (59)

La légende de Saint Martin

La galette beurrée